À propos de l'œuvre...

la marche

Faisant parti de la race de ceux qui lisent mal les mails,
je fus très étonné quand je reçu après l’oeuvre d’Olivier celle d’Adélaïde.

J’avais déjà écrit à partir des bonhommes tout blancs d’Olivier.
Pour inclure le morceau d’Adélaïde, je me suis enregistré en écoutant sa musique ce qui a changé radicalement ma lecture.

Mathieu Lané Maby

Lirac (France)
« J’ai eu de la difficulté à trouver quoi dire, quoi écrire.
J’ai utilisé pour écrire ma petite histoire, les personnages d’un livre que je vous recommande chaleureusement
« le chant pour celui qui désire vivre » de Jorn Riel, auteur Danois, lu dernièrement.

J’ai beaucoup apprécié faire ce petit truc..
C’est bien intéressant de coupler deux sources d’inspirations, surtout quand elles ont des formes différentes. »