À propos de l'œuvre...

Issue(s)

J'ai travaillé à l'encre de chine et verre sur 2 toiles format carré pour former un diptyque.
Voulant travailler sur ce que signifie le fragment et la "cassure", j'ai donc décidé de relier ces deux expressions par la présence de deux morceaux de verre sur chacune d'entre elles. Cela permet un reflet, et casse l'aspect mat de l'encre. Ainsi, j'ai pu travailler sur deux entités : le noir et la lumière, le cadre et le hors cadre.

Dans ce contexte de confinement, je trouvais important de rappeler que la sortie du cadre se fait non seulement par ce qu'on appréhende de l'extérieur (la fenêtre) mais également par ce qui est un terreau personnel (ce qui nous construit, nos peurs nos doutes et émotions).

J'habite à Lorient, et j'ai crée dans mon appartement citadin où le gris a repris le pas sur l'arrivée du printemps.

Marie

Lorient (France)