À propos de l'œuvre...

Fenêtre sur la ville

La vidéo que j'ai reçu était en noir et blanc, j'ai donc repris cette ligne directrice et il m'a semblée qu'elle avait travaillé sur le rapport intérieur / extérieur, que ce soit dans la spatialité mais aussi vraiment dans son intériorité comme il y a des rappels portant sur la respiration, la place du corps, le destin... et aussi des actions. Bref, beaucoup d'idées qui se mêlaient avec des verbes d'actions comme manger et écrire.
J'ai donc travaillé à partir du texte "Ne pas penser" de Roger-Pol Droit, en reprenant pour moi les 3 partie-pris de la vidéo : le noir et blanc, l'intérieur / l'extérieur et la succession d'actions pour éviter de trop penser. D'où la sélection de ce texte ! Ne pas penser est quelque chose d'impossible, mais c'est en se focalisant sur la respiration et l'instant présent qu'on approche le but.

Anne-Charlotte Roiné

Marseille (France)
« Il y a quelques années, j'avais créé une série photo à partir d'une expérience philosophique du quotidien de Roger-Pol Droit. En visionnant la vidéo qui servait comme point de départ de ma démarche, j'ai tout de suite repensé à ce livre étant donné que nous vivons tous un bousculement dans notre quotidien et qu'il était ainsi impossible de prospecter plus loin que mon appartement. Cette expérience m'a permis de suivre mon intuition créative et la nécessité de ne pas trop penser, d'où la sélection du texte mis en page dans ma création. Fenêtre sur la ville, vue de mon balcon, la place du corps en respirant afin de me reconnecter à l'instant présent. Le fait que les heures étaient très comptées pour réaliser cette création m'a permis d'aller à l'essentiel, de mettre de côté mon perfectionnisme et aussi de créer différemment en ne passant par une itération. »