À propos de l'œuvre...

Sans titre

souvent ce sont les femmes dont on entend pas la voix, et qu'aujourd'hui dans le contexte sanitaire on les écoute. C'est pour cela que j'ai souhaité utiliser un masque qui couvre la bouche, qu'elles utilisent aujourd'hui sur le front, avec dessus le cri de Munch pour soulever leur voix.

Chloé Vatinet

Viens (France)
« Cette expérience nous permet alors de créer à partir d'une création avec une durée limitée de 24h, afin d'inspirer par la suite une seconde personne etc. C'est avec un réel plaisir que j'ai participé à ce projet. Tout les niveaux et tous les médiums se mélangent afin de créer un seul et grand même projet très communicatif. Alors un grand merci à Caroline. »