Lockdown Alchemy

Wandering around
For the big thing to happen
Not realizing
Something huge is already going on
Something silly
Something complex
Called the never ending process
Of becoming yourself

It's a new kind of intensity
It's a perfect alchemy
To be found within yourself
When all you have is time
For inner exploration
Listening to the same songs you always play
But now they sound different
As you realize
Missing someone doesn't mean
Something's missing in you

And as you look deeper within yourself
A body & mind locked between four walls
Art is not just a distraction
It's the glue holding your dismantled but unique self

You can do anything
Crack the memories open
Unleash the desire
Feel the smoke resting in the air
And falling lightly on your naked stomach
Things as simple as that
Balancing truth and bullshit
Creating harmony out of fuck ups

Shaking up the air with your hips
Embracing the drums and the guitar
Oh my
That's what I call a good life

-----
Adaptation française

Confinement // Alchimie

Tu erres en attendant
Qu'un miracle te tombe dessus
Sans te rendre compte
Que quelque chose de grand
Est déjà en train de se produire
Quelque chose d'un peu ridicule
Quelque chose de complexe, surtout
Qu'on appelle le chemin interminable
Pour devenir toi

C'est une nouvelle intensité
C'est une parfaite alchimie
Que tu trouves en toi
Quand tout ce que tu as c'est du temps
Pour t'explorer
En écoutant sans cesse les mêmes chansons
Mais maintenant elles sonnent différemment
À mesure que tu réalises
Que si quelqu'un te manque
Ça ne veut pas dire qu'il te manque quelque chose

Et quand tu regardes plus profondément en toi
Un corps et un esprit enfermés entre quatre murs
L'art n'est plus qu'une distraction
C'est ce qui relie les morceaux de ton être
Démantelé mais unique

Maintenant tu peux tout faire
Révéler tes souvenirs
Révéler tes désirs
Sentir la fumée qui se repose dans l'air
Avant de tomber sur ton estomac nu
Trouver la vérité dans ce qu'il y a de gâché
Trouver l'harmonie dans tout ce gâchis

Tes hanches se balancent dans l'air
Caressant la batterie et la guitare
Putain
C'est ce que j'appelle une belle vie

Jessica Lombardi

Mounès (France)
« J'ai écris mon texte à partir d'un collage, sur lequel il y avait des mots et des expressions en anglais. Je les ai recopiés dans un carnet puis j'ai noté tous les mots qui me passaient par la tête en regardant ce collage de plus près. J'ai noté l'ambiance générale que m'inspirait cet œuvre. Puis j'ai mélangé tout ça à ma propre ambiance générale durant ce confinement. C'était un vrai challenge ! J'écris beaucoup mais rarement dans l'optique d'être lue et encore moins avec l'idée d'inspirer quelqu'un ensuite. Mais une fois qu'on laisse tomber la pression, en se disant qu'après tout, heureusement qu'il y a quelque chose en nous qui peut inspirer les autres, sinon cette vie serait bien triste, on se laisse aller à créer encore plus honnêtement. »