À propos de l'œuvre...

La langue des oiseaux

Pour cette création j'ai navigué dans la solitude de mon confinement, mon écrit a été guidé par le mélange des deux choses qui tournaient en boucle dans ma tête depuis quinze jours: mon manque d'échange humains nouveaux et un souvenir précis qui me hantait. J'ai donc écrit une lettre à un.e inconnu.e pour lui raconter ce souvenir.
En tant normale je compose de la musique que j'insère derrière mes paroles, un peu comme une chronique radio. Mais je ne disposais pas de mon enregistreur, j'ai donc choisi deux morceaux de musique que j’affectionne pour les y insérer.

Anne-Lise Le Pellec

Sernhac (France)