Nature vivante

« Quand tout s’éteint, quand la couleur se ternit, quand la poussière enveloppe tout, il reste l’espoir d’une renaissance. L’aube après la nuit noire. Le printemps après l’hiver. L’espoir du renouveau : les phénix qui renaissent de leurs cendres. »
À propos de l'œuvre...
Quand j’ai reçu la photo « les fleurs du bien », j’ai tout de suite eu cette idée de renouveau, de nature cyclique, des choses qui renaissent après s’être éteintes. J’avais envie d’exprimer ça en collages, à partir de feuilles et fleurs séchées récupérées dans le jardin de mes parents. Au fil de la création j’ai complété les collages de quelques coups de crayons pour pouvoir ajuster les formes et couleurs comme j’en avais envie.

Marie Courvasier

Haute Goulaine (44, vignoble nantais) (France)
« C’est une œuvre que je n’aurais pas faite toute seule sans l’impulsion de l’œuvre précédente, mais je me suis bien amusée à la faire. Et surtout, elle m’a fait beaucoup de bien. La symbolique d’espoir et renouveau était stimulante à travailler ! :) »