À propos de l'œuvre...

Fields of recognition (Champs de reconnaissance)

Art lyrique et vidéo
À partir de l'interprétation de "C'est ainsi que tu es" de la soprano Elly Ameling et du pianiste Rudolf Jansen (musique de Francis Poulenc, poème de Louise de Vilmorin), des impressions d'images pénètrent le champs de reconnaissance comme des diapositives.

Ta chair d’âme mêlée
Chevelure emmêlée,
Ton pied courant le temps,
Ton ombre qui s’étend
Et murmure à ma tempe

Voilà, c’est ton portrait,
C’est ainsi que tu es
Et je veux te l’écrire
Pour que la nuit venue
Tu puisses croire et dire
Que je t’ai bien connue.

Francis Poulenc, (1899-1963),
C’est ainsi que tu es, Métamorphoses no. 2 (1943)

Samantha Louis-Jean

Paris (France)
« Expérience passionnante et stimulante. Que quelqu'un d'autre te propose un thème ou une oeuvre de départ, ainsi que la la limite de temps procurent un boost très bienvenu pour produire quelquechose. Cela vient pallier à des écueils que l'on peut rencontrer dans la création artistique (la panne d'inspiration et le manque de discipline quand on est travailleur autonome). »